Dimanche 31 octobre 2021, 31ème dimanche du Temps Ordinaire — Année B

PLONGÉS DANS L’AMOUR DU SEIGNEUR (Marc 12, 28-34)

Cet évangile nous plonge dans une belle rencontre entre deux hommes épris de Dieu. Jésus, bien sûr, et un scribe, un juif savant qui ne cesse de scruter les Écritures. « Quel est le premier de tous les commandements ? », demande ce dernier à Jésus. J’entends sa question, dans le contexte qui est le nôtre aujourd’hui, ainsi : « Que reste-t-il quand il n’y a plus rien, quand le sol semble se dérober sous nos pieds, quand nos certitudes sont balayées ? Qu’est-ce qui est le cœur de notre foi, l’essentiel ? » La réponse, il faut la chercher sur la croix. Jésus, livré, dépouillé de tout, fait cette double prière :- Père, entre tes mains, je remets mon esprit.- Père, pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font.

Cette double prière correspond au double commandement qui n’en fait qu’un :- Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force.- Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

Jésus ne se contente pas d’énoncer des commandements, il les vit de tout son être. Il est l’amour en actes, l’amour qui se donne, l’amour qui pardonne. Et, à chaque Eucharistie, il nous redit : « Vous ferez cela en mémoire de moi. » Madeleine, c’est dans cet amour-là que tu vas être baptisée maintenant. Tu vas être plongée dans l’eau, dans le grand bain de l’amour, dans la vie du Christ. Toute ta vie, tu auras à apprendre à aimer comme Jésus ne cesse de nous aimer. Un amour qui te transformera, te saisira tout entière : ton cœur, ton âme, ton esprit, ta force… Un amour qui dilatera ton cœur, le rendant sensible à la misère des autres.

Madeleine, par le baptême, tu entres dans une famille, l’Église. Je n’en suis pas très fier aujourd’hui. J’aimerais tant qu’elle soit plus belle, purifiée de ses péchés. Mais l’Église, c’est ce peuple d’éclopés, de pécheurs pardonnés, qui ne cessent de marcher cahin-caha à la suite de Jésus, se soutenant les uns les autres. Un peuple qui n’a pas peur de reconnaître ses erreurs, ses manquements, ses errements, qui n’a pas peur de demander pardon afin de reprendre courageusement la route, lavée, purifiée, transformée, à la suite de Jésus.

Seigneur Jésus, apprends-nous à aimer, non pas avec des mots, de belles formules, mais par toute notre vie.

Que ton amour vienne nous transformer, nous purifier, afin que nous apprenions à nous aimer de cet amour dont tu nous aimes.

AMEN.

Les franciscains de la chapelle des buis

COPYRIGHT

Le contenu de ce site, sauf mention contraire particulière, est sous licence CC-BY-SA 3.0. Cela signifie que vous pouvez réemprunter du contenu de ce site, sous condition que la publication comporte la mention de l’auteur et respecte la même condition de partage.

Contact

ADDRESSE

89, chemin de la Chapelle des Buis, 25000 Besançon.

CONTACT

franciscainsdesbuis@gmail.com
Téléphone: (+33)03 81 81 33 25

 

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Connexion