Homélie (2) du dimanche 3 septembre 2023, 22ème dimanche du Temps Ordinaire – Année A et prière d’Albert Longchamp

ARRIERE SATAN ! (Mt 16, 21-27)

Nous arrivons à un moment crucial de la vie de Jésus et de ses disciples. Les disciples, ces hommes qui ont été touchés, séduits par les paroles et les gestes de Jésus; li est devenu leur maître et leur ami.

Alors Jésus leur pose la question: on raconte beaucoup de choses sur moi, mais pour vous qui suis-je ? Alors Pierre plein d’enthousiasme s’exclame : « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant… » Et Jésus de le féliciter: « Bienheureux es-tu car c’est l’Esprit de Dieu qui t’a inspiré cette parole de foi… »

Mais quelques temps plus tard, Jésus qui a peut-être mieux pris conscience de sa mission et de la tournure que vont prendre les évènements au vu de l’opposition grandissante à son égard des responsables politiques et religieux, annonce à ses disciples que sa destinée va prendre un autre chemin, son œuvre de salut pour les hommes va passer par l’incompréhension grandissante, l’arrestation et la mise à mort sur la croix qui était le châtiment réservé à ceux qui s’opposaient au pouvoir religieux et politique.

Pierre ne peut supporter, cela fait s’effondrer l’espoir qu’il avait mis en Jésus et l’image qu’il avait du représentant de Dieu. Il veut à tout prix que son maître et son ami échappé à ce terrible avenir. Mais Jésus qui, à vues humaines, aurait dû le féliciter pour son soutien et son courage, le traite durement, très durement : « arrière de moi Satan, passe derrière-moi, tu deviens un obstacle au projet de Dieu pour le salut des hommes… »

Dieu ne veut pas vaincre par la force et la violence. il ne veut pas imposer sa volonté du dehors. La force de Dieu c’est son amour inconditionnel ; il ira jusqu’au bout, jusqu’au don de sa vie pour ouvrir un chemin de vie pour l’humanité. Ce chemin du-t-il passer par la mort infamante de la croix.

La logique de jésus, la logique de Dieu, n’est pas notre logique ; il nous faut si nous voulons le suivre changer de logique, changer de logiciel comme on dirait aujourd’hui. Nous voyons bien que c’est un changement radical, un retournement absolu. Saint Paul dira que la croix est un scandale pour les Juifs et une folie pour les païens. Nous nous voulons sauver notre peau quitte à tuer nos adversaires, Lui veut donner sa vie jusqu’au bout pour que nous puissions découvrir le secret de la vie donnée et reçue…

C’est pour cela que le chemin de Jésus devient le chemin de notre vie. Le chemin de Jésus est le chemin de la Résurrection ; il nous faut apprendre à tout perdre, à tout donner pour entrer dans notre vocation d’hommes et de femmes créés à l’image de Dieu.

Que de chemin à parcourir, à commencer et à reprendre mais n’est-ce pas le chemin de tous ceux qui aiment vraiment : le chemin des parents qui donnent leur vie pour leurs enfants, le chemin de ceux qui donnent leur vie pour leurs frères en humanité, leurs concitoyens, leurs compagnons de travail, le chemin de ceux qui veulent construire plus de partage, de justice et de paix. Il est le chemin de la vraie vie. « Heureux les pauvres de cœur, le Royaume des cieux est à eux ! »

Frère José Kohler

AUX MARTYRS DU XX SIECLE.

Frères et sœurs martyrs d’un siècle de folie,

Grâce et louange soient rendues

Pour le don de vos vies ;

Assassinés, séquestrés, torturés…

Ce sont vos nouveaux noms.

Fanatisme, nationalisme, sectarisme,

Tels étaient vos bourreaux.

Dans les sillons de l’humanité qui perdait la raison,

Vous avez semé tendresse et compassion.

Justice et paix ont germé là où vous êtes tombés.

A l’heure du choix de vie ou de mort,

Vous pouviez vous démettre, fuir ou mentir.

Surmontant toute peur,

Vous avez choisi la croix.

Le poids des chaînes, les cris de haine

Ont lié vos mains, broyé vos membres,

 Signes vivants de votre communion

Au corps du Christ.

Hommes et femmes témoins de la fidélité à l’Esprit

Dans l’ère du soupçon et des grandes trahisons,

Priez aujourd’hui le Père pour notre libération.

Albert Longchamp, Jésuite et journaliste.

Connexion