Homélie du dimanche 12 septembre 2021, 24ème Semaine du Temps Ordinaire — Année B

POUR VOUS, QUI SUIS-JE ?

« Jésus faisait route avec eux… » A vrai dire, cela fait déjà un bon bout de temps que les disciples cheminent avec Jésus. Depuis des mois, ils partagent tout avec lui. Tout le monde veut voir, entendre, toucher le prophète de Nazareth. La foule se presse autour de lui, dense. Foule hétéroclite de petits et de pauvres. Et Jésus accueille chacun, sans distinction. Avec lui, on se sent reconnu, aimé. Avec lui, auprès de lui, on recommence à croire en une vie possible. Et les disciples sont fiers de partager la vie d’un tel homme.

Mais peu à peu les choses se gâtent. Les autorités religieuses commencent à trouver encombrant ce jeune prophète qui leur fait de l’ombre et dont les gestes et les paroles sont une remise en cause de leur pouvoir, un vivant reproche à tout cléricalisme. Déjà certains cherchent comment s’en débarrasser.

Autour de Jésus, l’atmosphère devient pesante. Sentant le vent tourner, certains commencent à quitter le navire. Même parmi les douze, les fidèles d’entre les fidèles, certains se demandent s’il n’est pas temps que Jésus change d’attitude, qu’il montre sa force et dévoile ses batteries. Ce n’est qu’ainsi qu’il pourra s’imposer. Le monde appartient aux forts et aux puissants.

Et voilà qu’un matin, tout en marchant, Jésus leur demande à brûle pourpoint : « Pour les gens, qui suis-je ? » Non pas qu’il s’intéresse aux cancans. Simplement, il veut amener progressivement les disciples à se situer personnellement, à puiser la réponse au plus profond d’eux-mêmes : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » Cette question se trouve exactement au milieu de l’évangile de Marc, comme pour nous signifier que c’est la question centrale, la seule qui importe. Qui est Jésus pour moi ? N’allez pas chercher dans les livres ou sur un moteur de recherche la « bonne » réponse. D’ailleurs, on répond moins avec la bouche qu’avec les pieds. Car derrière la question de Jésus s’en cache une autre : « Êtes-vous prêts à continuer à me suivre, à me donner votre confiance, même au milieu des épreuves et de la mort ? »

Aujourd’hui, alors que nous n’en finissons pas de découvrir les horreurs perpétrées par certains d’entre nous, alors que l’Église est trainée dans la boue par des donneurs de leçons trop contents de la voir fragilisée de l’intérieur, beaucoup de chrétiens quittent le navire, blessés, écœurés. Et Jésus nous repose la question : « Pour vous, qui suis-je ? » « Voulez-vous partir vous aussi ? » Ne répondons pas trop vite. Laissons cette interrogation nous travailler de l’intérieur. Jusqu’où suis-je prêt à risquer ma vie à la suite de Jésus ?

Seigneur Jésus, comme beaucoup je suis troublé, déçu, par la tempête qui secoue l’Église.

Comment a-t-on pu en arriver là ?

Je retrouve la paix en te regardant, toi.

Il n’y a pas de mensonge en toi, pas de gestes équivoques.

Tu es pleinement libre avec chaque personne rencontrée, infiniment respectueux de son mystère.En toi, tout est don. Jamais tu ne cherches à saisir, à accaparer, à instrumentaliser qui que ce soit.

En te regardant, en marchant à tes côtés,je sais que je peux te donner ma confiance.

Viens purifier en moi tout ce qui n’est pas toi.

Fais de moi un disciple, un apôtre, digne de foi et de confiance,

AMEN.

Les franciscains de la chapelle des buis

COPYRIGHT

Le contenu de ce site, sauf mention contraire particulière, est sous licence CC-BY-SA 3.0. Cela signifie que vous pouvez réemprunter du contenu de ce site, sous condition que la publication comporte la mention de l’auteur et respecte la même condition de partage.

Contact

ADDRESSE

89, chemin de la Chapelle des Buis, 25000 Besançon.

CONTACT

franciscainsdesbuis@gmail.com
Téléphone: (+33)03 81 81 33 25

 

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Connexion