HOMELIE DU DIMANCHE DE LA TRINITE ANNÉE A

HOMELIE DU DIMANCHE DE LA TRINITE ANNÉE A

HOMÉLIE DU DIMANCHE DE LA TRINITÉ ANNÉE A

Nous célébrons aujourd’hui le mystère de la Sainte Trinité, ce mystère dont saint Augustin dira: « …Si tu crois avoir compris tu es le jouet de tes illusions. ». La Sainte Trinité c’est le mystère qui dit Dieu. Qui essaie d’expliquer sa personne, son essence. Mais comme nous n’avons pas le même langage, la même perception des choses avec Dieu, il nous faudra nécessairement un interprète ou un traducteur. Le meilleur que nous pouvons avoir c’est la Révélation Biblique.

La bible nous apprend que Dieu est Seigneur, d’ailleurs c’est le nom qu’il se donne en passant devant Moïse: Seigneur, Seigneur… Seigneur ou Adonaï est un titre royal et si Dieu est roi c’est qu’il règne sur un peuple au moins. La bible toujours nous apprend qu’il règne non seulement sur le peuple choisit Israël, aussi sur tous les peuples et sur l’univers tout entier.
La seigneurie de Dieu ne se limite pas seulement à sa royauté mais aussi à sa divinité. Comme nous le voyons dans la suite du dialogue de Dieu avec Moïse: où il se présente comme « Dieu tendre et miséricordieux, lent à la colère, plein d’amour et de vérité. »

Ce qui va paraître étonnant c’est de voir dans le Nouveau Testament ce titre appliqué au Christ. La confession de foi de Thomas suffit largement pour nous le montrer: « mon Seigneur et mon Dieu ». Et c’est cette Seigneurie du Christ que l’église naissance va proclamer dans sa prédication.
Nous pouvons faire maintenant le décompte: on est en présence de deux seigneurs. Et vous savez bien qu’il y a pas deux capitaines dans un bateau. Donc il y a un souci.

Le deuxième enseignement que nous pouvons tirer des textes de l’écriture que nous avons entendu nous disent que Dieu est plein d’amour et de miséricorde et sous entendu du moins pour ce passage, qu’il est Amour.
S’il est plein d’Amour c’est qu’il doit avoir un objet en lui-même sur lequel se fixe cet amour sinon ça ne sert à rien d’aimer quand on est seul. L’amour a nécessairement besoin d’une personne aimante et d’une qui est aimée; dire que Dieu est amour c’est révéler la présence en lui d’une relation dont il est lui-même sujet aimant et sujet aimé. Au-delà de son unicité, il est donc décomposable en des entités personnelles différentes. Puisqu’il est l’Alpha et l’Oméga, le premier, et le dernier, c’est dire que la source et la finalité de l’amour est en Lui et c’est cet amour débordant qui a présidé à la création quand en lui il dit: « faisons l’homme a notre image et à notre ressemblance. »

Mes frères et sœurs, nulle part dans la bible on ne parle de la Trinité mais les Écritures Saintes nous révèlent Dieu dans le visage du Père, et du Fils et du Saint Esprit de façon tellement imbriquée que l’Église a vu par là le signe d’un Dieu unique en trois personnes inventant ainsi le dogme de la Trinité dans lequel l’entité Père aime l’entité Fils et l’entité Esprit Saint représentant leur commun amour.
Voilà où mes illusions m’ont conduit comme compréhension de ce mystère. Heureusement que ce n’est pas le plus important. Dieu, il faut se rendre à l’évidence, aucune science, aucune sagesse humaine ne pourra le cerner ou l’épuiser totalement. Sachant ce qu’il est pour nous, aujourd’hui, comme Moïse nous l’apprend, c’est de le choisir comme notre Seigneur et pour ce faire, les stratégies pour s’assurer cet amour nous sont fourni: chercher la perfection, nous encourager-dans le bien, être en paix entre nous.
L’Évangile nous annonce que dieu a tellement aimé notre monde qu’il a envoyé vers nous son Fils afin que celui qui croit en lui ait la vie éternelle. Alors marchons résolument vers ce Dieu, en nous aimant les uns les autres comme il nous a aimé afin de correspondre davantage à son image et à sa ressemblance. Ce sera ainsi que nous pourront partager avec Lui la vie éternelle.

Partager sur

Je suis originaire du Togo et franciscain. En communauté j’ai la charge de l’animation des jeunes et de la communication. Je suis aumônier des gens du voyage dans le diocèse de Besançon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.